Présentation bureau

Notre bureau

Trégor Solidarité Niger s’organise autour d’un bureau de neuf personnes
réparties selon les statuts suivants :


Organigramme

Présentation ressources

Nos ressources

Nos ressources proviennent…

De divers partenariats publics

Collectivités publiques entrant dans le champ d’application de la loi Oudin-Santini

La loi Oudin-Santini, une loi pour l’eau et la coopération internationale…
Parue au journal officiel du 10 février 2005, la loi OUDIN initiée par Jacques OUDIN,
Président Fondateur du Cercle Français de l’eau permet…
Aux agences de l’eau,
Aux Collectivités locales (Communes, Etablissements Publics de Coopération Intercommunale – Syndicats et Communautés de Communes) de financer sur le budget des services publics de l’eau et de l’assainissement des actions de coopération décentralisée, d’aide d’urgence ou de solidarité dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.
Le plafond des sommes peuvent atteindre jusqu’à 1% des ressources affectées à ces services.

Collectivités publiques dont le champ de compétence s’inscrit dans le cadre de la Coopération Internationale

De divers partenariats privés
De partenariats avec diverses associations à but humanitaire
De dons
Des cotisations des adhérents

Présentation engagements

Nos engagements

Travailler en réseau

Avec la commune de Tabelot dans le cadre de projets définis dans son Plan de Développement Communal (PDC) et les ONG locales.
Sur la base d’un partenariat entre :

  • les Etablissements Publics et Privés du département des Côtes d’Armor (plus largement de la région de Bretagne),
  • les élus et l’administration,
  • les ONG du Niger
  • et différentes associations investies dans le Sahel (Agro Sans Frontières Bretagne, Action Touaregs Solidarité Normande, …)

Aider

A former le personnel de Tabelot ainsi que la population dans l’objectif d’assurer la pérennité des ouvrages réalisés.

Présentation mission

Notre mission

L’association Trégor Solidarité Niger a pour objet…

  • De permettre un accès durable à l’eau

Cet approvisionnement est déterminant pour une meilleure qualité de vie des populations démunies et va :

  • Favoriser la scolarisation des enfants
  • Conforter la sécurité alimentaire
  • Améliorer les conditions d’hygiène

Parallèlement, une information régulière sur les actions menées au Niger a pour objectif :

  • De sensibiliser et d’informer les costarmoricains et toute personne intéressée sur les conditions de vie des habitants de la région d’Agadez, et en particulier, ceux de Tabelot
  • De faire prendre conscience de la nécessaire solidarité Nord/Sud

Presentation histoire

Notre histoire

Quelques dates…

  • 05 janvier 2004 : Naissance de l’association « Trégor Solidarité »
    dès le départ, l’association s’intéresse au Niger, sensibilisée par le jumelage des départements
    des Côtes d’Armor et de Tchirozérine.
  • 27 février 2009 : L’association prend le nom de « Trégor Solidarité Niger »
    en raison de la concentration des efforts dans ce pays

…Des projets…

  • Fin 2010 : Travaux d’aménagement de la source d’Emalawle, sur la commune de Tabelot
  • 2012 : Réalisation de digues en gabions et en pierres sèches à Tabelot et de digues en pierres sèches dans la vallée d’Assakamour
  • 2013 : Travaux de fonçage de 20 puits maraîchers dans la vallée d’Assakamour
  • 2014 : Mise en place de démarches pour la réalisation  de travaux  à Talat, village de la commune de Tabelot

…Et des objectifs

Agir pour le développement durable du sud, et, en particulier concentrer nos efforts sur l’eau.
Travailler sur un seul territoire (Tabelot) et sur une seule problématique (accès à l’eau potable), telle est la volonté de notre association concentrant ainsi ses efforts sur deux objectifs identifiés afin de rendre nos actions plus efficaces et pérennes.

Présentation Tabelot

La commune de Tabelot

Située dans le département de Tchirozérine

Dans le Nord Niger, à 150 kms d’Agadez, aux confins de l’Aïr et du Ténéré,
C’est un territoire d’une superficie (27 000 km²) supérieure à celle de la région Bretagne (20 000 km²).
Sa population, composée en majorité de Touaregs, est de 47 825 habitants, répartie dans plus de 35 villages

La commune est caractérisée par…

Un territoire désertique,
Une grande sécheresse (moins de 100 ml d’eau/an – En Côtes d’Armor plus de 650 ml d’eau/an),
Une évapotranspiration intense, avec des séquences égales ou supérieures à 50°,
Une pluviométrie concentrée sur trois mois,
Une surface cultivable inférieure à 1% du territoire.

Les populations doivent faire face non seulement à la pénurie d’eau mais également à des crues dévastatrices pouvant entraîner la noyade d’animaux et la destruction de nombreux puits ainsi que des cultures maraîchères, engendrant des pénuries alimentaires graves

L’économie fragile est basée sur le maraîchage et l’élevage extensif…